Les Rois Sauvages

About This Project

roissauvages

Bernard Gilson Editeur, collection « Micro-romans », Bruxelles, 1994 – Epuisé

 

Micro-récit, comme en espagnol on parle de micro-relatos ou en français de micro-récits, Les rois sauvages, commande de l’éditeur, est paru dans la collection qu’il avait créée pour accueillir ces courts récits privilégiant la narration et les thèmes contemporains. Les rois sauvages était, à l’époque, plus que contemporain, le récit se voulait anticiper le monde occidental urbain des années et décennies suivantes. Dans une mégalopole imaginaire divisée en quartiers monofonctionnels, les communautés qui les habitent finissent par s’affronter après un match de football. Le narrateur, Ben Del Porto, photographe au quotidien local dirigé par un homme à la solde du pouvoir, voit imploser la ville. A la suite d’une prise d’otage et du suicide d’un jeune, il suit les bandes de jeunes qui prennent possession de la métropole. Jusqu’à pénétrer les marges de leur monde: là où elles ne sont plus des bandes mais des tribus. Les rois sauvages urbains…

 

Une recension

Alain Delaunois, « Des sauvages au coeur de la cité », Le Carnet et les Instants.

Catégorie
roman